ESCALE N°3

Pour cette 3e escale, il ne s’agit plus d’un avion disparu mais d’une œuvre qui est sortie des radars, n’étant plus visible aujourd’hui.

Seules quelques traces existent sur le Web… 

Voici quelques indices : il s’agit d’une œuvre monumentale peinte en 1971 sur des murs  de brique en face de l’un des bâtiments (alors en construction) les plus emblématiques de la vie artistique et culturelle de la ville de Paris, conçu par les architectes Renzo PianoRichard Rogers et Gianfranco Franchini.

Son titre pourrait s’apparenter à des coordonnées GPS fantaisistes et l’artiste qui en est à l’origine a développé pendant plus de soixante ans, une œuvre majeure au sein de l’abstraction géométrique. Membre fondateur en 1960 du Groupe de recherche d’art visuel (GRAV), il a multiplié les types d’intervention plastique, depuis la peinture sur châssis jusqu’aux projets dans la ville et l’architecture qu’il intitule « désintégrations ». Les trames, le développement de nombreux systèmes, l’ironie apportée par les titres, l’appel au hasard à l‘intérieur de principes préétablis déterminent sa démarche.

Saurez-vous la retrouver sur Atlasmuseum ?

Votre mission

  • En utilisant les indices donnés sur cette page, repérer cette œuvre éphémère sur Atlasmuseum et enrichir la notice en allant chercher des données pertinentes sur le site du Centre Pompidou.
  • Téléchargez l’application mobile Atlasmuseum (uniquement si vous avez un téléphone Android)
  • Au moyen de l’application mobile, faites une photo du site actuel où l’œuvre se situait en 1971 (lorsque vous irez au Centre Pompidou ou en chemin vers la Gaîté Lyrique le 9 mars par exemple…).
  • Envoyer votre contribution sur Atlasmuseum, toujours via l’application mobile.
  • Un dernier indice : une autre œuvre de cet artiste dans l’espace public (libre à vous de créer une notice pour cette œuvre dans Atlasmuseum!)

numc3a9risation0001

 

nota bene: le site Wiki est parfois un peu lent, soyez patients!

Ici, l’escale n°4

Si vous vous perdez en chemin, n’hésitez surtout pas à contacter le personnel de bord en écrivant à  contact(at)atlasmuseum.org

 

Laisser un commentaire